Commentaire refusé sur le NouvelObs...

Voici un coup de gueule qui a été refusé il y a une huitaine de jours par le NouvelObs par crainte de poursuites... J'ai enlevé les références spécifiques à l'auteur et au prix mais je fais confiance à mes lecteurs...

 

Je suis écoeurée! Une vraie envie de vomir m'a prise lorsque j'ai appris qu'un prix littéraire a été décerné à un auteur qui fait l'apologie de la pédophilie.

 

Je ne suis pourtant pas du genre timoré puisque je suis moi-même auteur de romans érotiques et que, me dit-on, je ne mâche pas mes mots. Mais là, vraiment, je ne comprends plus rien au snobisme de notre intelligentsia parisienne! 

 

Je crie haut et fort, et cela depuis longtemps, qu'en matière de sexe, tout est permis entre adultes consentants. Mais on n'a pas le droit de profiter de la vulnérabilité, de l'innocence, de la confiance des enfants et des jeunes adolescents pour assouvir ses obscurs fantasmes. Ça, c'est déjà dégueulasse.

 

Quand en plus on a l'aplomb d'en faire la narration par écrit, et pas dans son journal intime, mais dans un livre dont on espère qu'il sera lu pas le plus grand nombre, et qu'il se trouve quelque éditeur pour publier cette merde au nom de la liberté de parole, là je ne comprends plus rien à ce qui se passe dans la tête de cette belle société intellectuelle qui fait et défait le succès d'un bouquin.

 

Mais comment en sommes-nous arrivés à sanctionner de cette manière des comportements tout à fait inacceptables, même si, comme me l'a écrit il y a peu un de mes correspondants facebookiens, nous savons tous que la pédophilie existe depuis la Grèce Antique. 

 

Les lois qui ont été votées pour protéger les mineurs ne s'appliqueraient pas à tout le monde? Suffirait-il de faire partie de l'élite intello pour être à l'abri? Je n'y comprends rien! Ne s'agit-il pas là de la confession intime d'un acte interdit par les lois françaises?

 

Et personne ne dit rien? Là, je vous l'avoue, j'ai honte ...

Nouveaux romans

Recueil de nouvelles paru en décembre 2014

Le premier roman de Marie Godard

Recueils auxquels elle a participé

Marie et Nicolas ensemble sour la même couverture...